Recherche dans nos catalogues:   Retour   Par Auteur, Titre, Traducteur, ...
 
centaure dans le jardin     (Le)
Le centaure dans le jardin  -  Moacyr Scliar

Traduit du Portugais (Brésil) par Philippe Poncet
Roman - Brésil
Collection : Fictions | Grand format |  368 pages  | Paru en Septembre 2011  | Prix : 17.00 €
Gencod : 9782907337755

Crédit photo : Jean ZEBOULON

Maquette / Mise en pages : Jacques DURIF-VENDRELL

Edito

    Ainsi commence l’histoire de Guédali, le centaure?: moitié homme, moitié cheval. Élevé en secret par sa famille dans le sud du Brésil, le centaure adolescent, aussi anxieux qu’intrépide, décide de s’enfuir. Commence alors un long et dangereux périple?–?il croisera, entre autres, Tita, fougueuse jeune fille centaure.
    Le centaure dans le jardin est le récit des aventures extraordinaires et “?mythiques?”, de Guédali le centaure, engagé dans une bataille sans merci qu’il devra livrer, contre les autres et contre lui-même, pour réconcilier sa double nature et se rendre maître de sa liberté.
    Le National Yiddish Book Center américain, l’a inclus dans sa liste des cent meilleurs romans contemporains, au même titre que les œuvres de Kafka, Issac Bashevis Singer et Saul Bellow. Bernard Pivot le considère, dans sa “?bibliothèque idéale?”, comme l’un des cinquante plus grands récits de la littérature lusophone.
   
    “?Conte philosophique mi-drôle mi-tragique, ce roman est une pure merveille. Son écriture mêle avec bonheur le souffle épique sud-américain et l’humour juif, le lyrisme et la dérision, la vie quotidienne au Brésil et le merveilleux. L’univers de Chagall et la puissance corrosive de Voltaire. Une œuvre surprenante, savoureuse, passionnante et fabuleuse.?”
    Olivier Cena, Télérama.
 


Biographie : Moacyr Scliar

   Né en 1937 à Porto Alegre (Brésil), Moacyr Scliar est issu d'une famille d'immigrants juifs originaires de Russie. Médecin de formation, écrivain, chroniqueur, il est considéré aujourd'hui comme l'un des plus grands romanciers brésiliens contemporains. Auteur d'une oeuvre foisonnante (contes, romans, nouvelles essais), Moacyr Scliar s'est vu descerner en 2009 le prestigieux prix Jabuti pour son roman O manual da paixão solitaria [à paraître aux éditions Folies d'Encre]. Son talent de conteur et de fabuliste le rapproche autant de Borges que de Cortázar, d’Italo Calvino, d’Albert Cohen et de Sholem Aleikhem. 

   Moacyr Scliar s’est éteint dimanche 27 février, des suites d’un accident vasculo-cérébral, à Porto Alegre (Brésil). Il était âgé de 74 ans. Moacyr Scliar a été qualifié par le chef de l’État Dilma Rousseff de « maître de la littérature nationale et latino-américaine ».

 

   Après la parution de Max et les fauves, Le Carnaval des animaux, La Guerre de Bom Fim, et Le Centaure dans le jardin les éditions Folies d'Encre ont entrepris l'édition ou la réédition de la plupart de ses romans en langue française.